Ce site internet présente les intoxications au monoxyde de carbone  : les symptômes, les gestes de prévention…
En France, la région Hauts-de-France est l’une des plus touchées par les intoxications domestiques au monoxyde de carbone qui, chaque année, fait des centaines de victimes. 
Si beaucoup d’intoxications sont prises en charge à temps, ils en existent encore un trop grand nombre qui laissent des séquelles à vie ou qui s’avèrent mortelles.
Des conséquences fatales et irréversibles qui auraient pu être évitées.

> iNTOXICATION, QUE FAIRE ?

Vous saurez tout sur les bons gestes à suivre si vous suspectez une intoxication chez vous, mais également si vous souhaitez déclarer une intoxication.

>  vous voulez agir ?

C’est ici que vous trouverez tous les outils pratiques mis à votre disposition pour mener des actions de prévention auprès du public. Vous avez accès à une multitude d’outils d’intervention : vidéos, plaquettes, malle pédagogique…

112 SIGNALEMENTS D’INTOXICATION

En recrudescence dès les premiers grands froids ou à l’approche de l’hiver, les intoxications au monoxyde de carbone sont souvent dues à un défaut des appareils à combustion, une ventilation insuffisante, un entretien insuffisant des conduits de fumée ou des cheminées ou encore à une mauvaise utilisation de certains appareils

377 PERSONNES EXPOSÉES AU MONOXYDE DE CARBONE

Le monoxyde de carbone fait encore chaque année plus de 300 victimes dans la région et représente un risque pour chacun. Durant l’hiver 2018/2019, on a ainsi dénombré dans les Hauts-de-France 377 personnes exposées au monoxyde de carbone lors d’une intoxication à domicile

TOUS LES APPAREILS À COMBUSTION PEUVENT CAUSER UNE INTOXICATION

Chaudière à gaz ou au fioul, chauffe-eau à gaz, poêle à charbon ou à pellets, poêle à pétrole… Le monoxyde de carbone (CO) est émis dans les logements lors d’une mauvaise combustion

PRESSE

Communiqués et dossiers de presse édités ces dernières années, contact presse

DOCUMENTS

Tous les outils pratiques à votre disposition 

> LES SYMPTôMES

Les premiers signes d’une intoxication au CO (maux de tête, fatigue, nausées) sont assez peu spécifiques et ne doivent pas être confondus avec des symptômes liés à la grossesse.

FEMMES ENCEINTES ET INTOXICATIONS



> quels sont les risques ?

Le fœtus est particulièrement vulnérable face aux intoxications au monoxyde de carbone (CO) notamment parce que l’ hémoglobine fœtale a une affinité plus importante pour le CO que l’hémoglobine adulte. Ainsi, il faudra être particulièrement vigilant car des signes mineurs d’intoxication chez la femme enceinte n’excluront pas une atteinte fœtale, laquelle pourra avoir des conséquences de sévérité variable.

Numéros d’urgence

15
Samu

18
Pompiers

112
Numéro unique d’urgence